Guinée-Équatoriale : l’Etat aux mains de la famille présidentielle

par Africa Info
Constancia Mangue de Obiang. C’est l’épouse de Teodoro Obiang Nguema Mbasogo. Le président est entièrement tombé sous son influence. I Photo archives

Depuis les années 2000 et la découverte du pétrole dans le pays, il est né un appétit du pouvoir au sein même de la famille du Président Teodoro Obiang Nguema Mbasogo.

Au point qu’aujourd’hui, il y a une prédominance de la famille présidentielle aux postes politiques et gouvernementaux.

1-Teodoro Obiang Nguema Mbasogo. C’est le président. Comme son oncle dictateur Macias Nguema Boyogo Nengue Ndong, Teodoro Obiang Nguema a concentré le pouvoir et la richesse de son pays au sein de sa propre famille. 8 sur 10 ministères sont aux mains des membres de sa famille et de son village de Mongomo chef lieux de la province du Wele Nsas au nord ouest du pays. Depuis la fin des années de plombs, la Guinée équatoriale a vu son économie culminée après la découverte d'importantes réserves de pétrole en 1995. Le pays est dès lors devenu le troisième producteur de pétrole en Afrique subsaharienne avec ses 520 000 barils par jour. Après 36 ans de règne, les Obiang continuent de contrôler tous les leviers du secteur politique et des affaires.
2-Constancia Mangue de Obiang. C’est l’épouse de Teodoro Obiang Nguema Mbasogo. Le président est entièrement tombé  sous son influence. Elle utilise toutes sortes de subterfuges et forfaitures pour faire accéder son premier fils, Teodorín Nguema Obiang Mangue à la présidence équato-guinéenne. Multimilliardaire, elle est très discrète et rare sur la scène politique. Et pourtant elle tire ficelles dans les coulisses du palais présidentiel. Elle a réussi à user de sa ruse en plaçant 30 ministres sur 70 (pour un pays qui compte 710.000 habitants) dans le gouvernement. Ces 30 ministres sont issues du clan présidentiel.

A elle seule sont reversées les retombées financières correspondant à 350 000 barils de pétrole par jour. Elle détient des capitaux dans les grandes entreprises étrangères basées en Guinée équatoriale. C’est ainsi qu’elle a mise sur pied, le Comité d’appui à l’enfant équato-guinéen ainsi qu’une fondation pour la promotion des femmes et une autre pour la lutte contre le sida.

Elle est soupçonnée avoir beaucoup œuvré pour la nomination de son fils ainé Téodorin Nguema Obiang Mangue comme vice président de la république chargé de la sécurité de l’Etat. L’épouse du président Équato-guinéen détient la moitié des terres et plusieurs immeubles dans des points stratégiques des villes de Bata et Malabo. Elle est propriétaire de la moitié de l’aéroport de Malabo, possède une clinique à Malabo et Mongomo le village natale d’Obiang Nguema Mbasogo, appelé « Virgen de Guadalupe Clinic » construite à l'aide de fonds publics, puisque tous les équipements et fournitures médicales sont inclus dans les dépenses réservées aux hôpitaux publics. Constancia Mangue de Obiang reçoit mensuellement un salaire de 20 millions, hors elle n’occupe officiellement aucune fonction administrative.
3-Teodorín Nguema Obiang Mangue. C’est le fils aîné du président,  appelé affectueusement par ses proches, « Teodorín » (diminutif en espagnol de Teodoro). C’est le Vice-président de la République, chef de la Défense et de la Sécurité d'Etat. Connu pour son train de vie extravagant, il est propriétaire de plusieurs entreprises en Guinée équatoriale, des maisons et des voitures de luxe. A la suite de plusieurs plaintes déposées par des ONG, le fils du Président est impliqué dans l’affaire des biens mal acquis. De sources très proches de la présidence parlent d’un possible passage de témoin à la tête du pays au mois de décembre 2016. Teodorín Nguema Obiang Mangue devenant le président de la République de Guinée Equatoriale après une possible démission de son père qui occuperait alors la présidence du Senat.

4-Gabriel Mbega Obiang Lima. C’est un autre fils du président Obiang Nguema. Il dirige le Ministère des Mines et des Hydrocarbures. Gabriel Mbega Obiang Lima, a été une force motrice de la modernisation des ressources de la Guinée équatoriale. En 2011, il a finalisé des accords avec un certain nombre de nouvelles entreprises. Il a servi dans le secteur du pétrole et du gaz entre 1997 et 2015. Il a été tour à tour, Ministre délégué, Vice-ministre, Secrétaire d'État aux Mines et des Hydrocarbures, représentant du gouvernement dans le capital de l'Etat dans les sociétés privées, et Conseiller du président pour les Hydrocarbures. Il a été membre du conseil d'administration de trois sociétés nationales en Guinée équatoriale (SONAGAS (société nationale de Gaz), SEGESA (Société d’électricité de Guinée Équatoriale) et  GEPETROL (Guinée Equatoriale pétrole)). C’est le dauphin favori des entreprises américaines et chinoises opérant dans le pays.
5-Alberto Obiang Lima. Il est aussi le fils du président Obiang. C’est le directeur de l'Administration portuaire de Malabo. Il est propriétaire d’une entreprise de transport et est en collaboration avec un marchand d'armes libanais.  
6-Ruslan Obiang Nsue. Autre fils du président Obiang. Il a été pendant huit (8) ans, Secrétaire d’Etat au Ministère de la Jeunesse et des Sports. Il est aujourd’hui propriétaire de plusieurs sociétés en Espagne. C’est le seul avec qui l’entente avec Teodorín est parfaite.

7-Carmelo Obiang. Fils du président Obiang, il est le directeur adjoint de la sécurité nationale.

8-Amalia Nchama Obiang. Fille du président, elle vient d’être propulsée par son père au poste de Directrice général des affaires privées du Président.
9-Antonio Mba Nguema. C’est le frère cadet du président Obiang. Il est Ministre d'État chargé de la Défense nationale.
10-Armengol Ondo Nguema. Il est aussi le frère cadet du président Obiang. C’est le Délégué Général à la Présidence de la République, Chef de la Sécurité d'Etat et Ministre de la sécurité nationale.
11-Agustina Nchama Nguema. C’est la sœur aînée du président Obiang. Elle perçoit un salaire mensuel de 13 millions de FCFA et pourtant elle n’a aucune fonction dans la fonction publique Équato-guinéenne. Elle est détentrice d’un passeport diplomatique et est toujours des voyages officiels du président Obiang Nguema Mbasogo.
12-Monica Okomo Nguema. C’est la sœur cadette du Président Obiang. Elle est la présidente régionale de la santé à Bata.     
13-Filemon Ndong Molo. C’est l’oncle du président Obiang. C’est le Directeur général de la Sécurité présidentielle.
14-Obiang Francisca Jimenez. Plus connu sous le nom de Pakita Obiang. C’est la fille du Président Obiang. Elle est la présidente du Geproyectos (Direction des grands projets de Guinée Equatoriale), une agence créée en 2002 et rattachée à la présidence.   
15-Candido Nsue Okomo. Frère cadet de la première dame Constancia Mangue de Obiang. Multimilliardaire, il est l’ancien directeur général de Gepetrol (Guinée Equatoriale Petrole) aujourd’hui secrétaire d’Etat au Ministère de la jeunesse et des sports. C’est le fondateur de l’école de football Cano Sport Académy, une école pour la formation des jeunes footballeurs Équato-guinéens. Il est aussi propriétaire d'un studio de musique. Il est en négociation pour l’achat d’une équipe de la liga espagnole afin d’y faire évoluer les poulains formé dans son école de football, Cano Sport Academy.
16-Nicolas Obama Nchama. C’est le neveu du président Obiang. C’est le Ministre de la Sécurité nationale.
17-Cecilia Obono Ndong. C’est la nièce du président Obiang. Elle est l’Ambassadrice de Guinée équatoriale en Italie.   
18-Melchor Esono Edjo. C’est aussi un des neveux du président Obiang. C’est le représentant de la Guinée équatoriale auprès du FMI. Il a été avant cette nomination, Secrétaire d'État aux Finances, puis Ministre des Finances.
19-Baltasar Engonga Edjo. Un autre neveu du président Obiang. Il est Ministre de l’intégration régionale de la République de Guinée équatoriale.
20-Juan Olo Mba Nseng. C’est le cousin de la première dame Constancia Mangue de Obiang. Il est Ministre adjoint de la Justice, des Affaires religieuses et des prisons.

21-Eusebio Icrête Penda. C’est le beau-frère du président Obiang. Il est Secrétaire d’Etat chargé des services de contrôle financiers au ministère des Finances et du Budget.
Cette liste n’est pas exhaustive. Malgré la forte production du pétrole et du gaz, la plupart des Équato-Guinéens vivent toujours dans une pauvreté écrasante, avec peu ou pas d'accès aux soins de santé ou à l’éducation. 20% de la population jeune meure avant l’âge de cinq ans. Le gouvernement interdit également aux journalistes de prendre en photos les bidonvilles de la capitale comme à Santa Maria 3, Campo Yaoundé ou encore à Alcaide sans une accréditation spéciale délivrée par celui-ci. La liberté d’expression, de la presse et les réseaux sociaux sont inexistants. Et pourtant, la Guinée équatoriale possède tous les ingrédients pour se développer en Afrique. Un faible taux d’endettement, une terre fertile et une faible densité de sa population qui est estimé à 710.000 habitants.

Poussé par l’or noir et de gaz naturel, ce pays possède le plus haut niveau de revenu par habitant dans toute l’Afrique subsaharienne qui est de  22.300 $ par an, soit environ quatre fois plus que l’Afrique du Sud et environ le même que le Portugal, selon le Fonds monétaire international.

 Ondo Ololobi, Ai Bata