Assassinat de Mgr Benoît Bala, la résistance des fidèles commence

par ebugnti.wordpress.com
« La cause la plus probable de décès » de Mgr Bala est perçue comme une véritable provocation. La condamnation est unanime et l’on rivalise de vocabulaire pour dire l’outrecuidance et le manque de professionnalisme de Jean¬Fils Ntamack. Ι © Photo archives

Diverses actions sont entreprises et d’autres encore envisagées par des chrétiens, clercs ou pas, en vue d’obtenir la vérité sur l’assassinat de Mgr Jean­Marie Benoit Bala.

La réaction des chrétiens catholiques à ce qu’il faudra désormais appeler « le communiqué du 04 juillet 2017 » est très hostile.

L’annonce, par le Procureur de la République près la Cour d’Appel du Centre, de la noyade comme « la cause la plus probable de décès » de Mgr Bala est perçue comme une véritable provocation. La condamnation est unanime et l’on rivalise de vocabulaire pour dire l’outrecuidance et le manque de professionnalisme de Jean­Fils Ntamack.

Tout au moins au regard des incohérences du communiqué qui porte sa signature. En attendant la déclaration des évêques, les fidèles et le clergé se mobilisent et, avec eux, tous ceux qui se sentent outrés par la gestion que l’Etat du Cameroun fait de cette affaire.

Un triduum de messes Sur le plan liturgique, l’on déplore l’absence de consigne des évêques, qu’il s’agisse de la Conférence Épiscopale, des Provinces Ecclésiastiques, que dans l’autonomie des diocèses. Néanmoins, un triduum de messes est célébré dès ce vendredi.

Jusqu’à dimanche, tous les prêtres au Cameroun ou à l’extérieur, sont appelé à célébrer chaque messe pour le repos de l’âme de Mgr Jean-Marie Benoit Bala. Les fidèles sont aussi invités à faire dire des messes à la même intention. Mais pas seulement ! 

La communion eucharistique se fera aussi pour que soit levé « le voile sur la vérité et sur toutes implications, aussi bien pour ce cas que pour les autres cas non élucidés ». Mais également pour que Dieu « soutienne la foi et l’espérance de son peuple qui est chez nous et fasse de lui un artisan intrépide de la justice et de la paix véritable ». 

sistance et révolte 

Cette initiative n’est que le début de ce qui pourrait bien constituer un mouvement de résistance chrétienne avec pour objectif de fédérer le maximum de personnes possibles, chrétiens ou pas. L’objectif étant d’étendre l’indignation, soutenir le clergé, les évêques notamment, par la prière et les messes. 

Des marches silencieuses et des sièges non violents pourraient aussi être organisés pour obliger l’Etat à dire la vérité sur le décès tragique de Mgr Jean-Marie Benoit Bala et livrer ses bourreaux à la justice. 

Ne plus se taire et ne plus plaire, éveiller une chrétienté véritablement missionnaire et prophétique, voilà ce qui pourrait surgir de la colère actuelle. L’assassinat de Mgr Jean-Marie Benoit Bala deviendrait alors véritablement prophétique pour l’éclosion d’une société nouvelle.

Source: ebugnti.wordpress.c