Cameroun : Basile Atangana Kouna ou le parrain du crime organisé

par BB
Basile Atangana Kouna en complicité avec d'autres membres du gouvernement et son administration ont réalisé sur ce projet une surfacturation de plus de 350 millions de dollars. Ι © Photo archives

Le projet d'alimentation en eau potable de la ville de Yaoundé et ses environs à partir du fleuve Sanaga va coûter environ 800 millions de dollars soit près de 400 milliards de Fcfa.

En principe, le 1er janvier 2020, Yaoundé et ses environs devraient recevoir de la Sanaga, un supplément de 300 000 m3 d’eau par jour. Ce projet, qui a débuté en janvier 2017 sera exécuté par les chinois de SYNOMAC.

Mais le problème c'est que pour l'avis de plusieurs experts, l'Etat du Cameroun perd près de 300 milliards pour cause de surfacturation. Un expert du dossier reconnaît que le ministre camerounais de l'eau et de l'énergie, Basile Atangana Kouna en complicité avec d'autres membres du gouvernement et son administration ont réalisé sur ce projet une surfacturation de plus de 350 millions de dollars.

Pour comprendre cela, nous avons cherché à voir ce qui a été fait ailleurs. Ainsi, en Algérie, le complexe Koudiat Acerdoune, situe à 90 km de la capitale Alger, qui comprend notamment une usine de traitement de l'eau et un réseau de conduites de 75 kilomètres.

Réalisé en 35 mois, Avec une capacité utile de retenue de 450 000 m3. Ce projet a coûté 327,4 millions Dollars, réalisé en 35 mois. Soit moins de 200 milliards Fcfa. Or au Cameroun pour un projet légèrement inférieur, l'Etat va dépenser deux fois plus soit près de 400 milliards Fcfa avec du matériel chinois tandis que celui de Koudiat Acerdoune c'était avec du matériel canadien, européen et américain.

La surprise se poursuit. En Algérie toujours dans la région de Taksebt, il existe une usine de traitement des eaux d’une capacité de 605 000 mètres cubes par jour comprenant une station de pompage principale et un réseau de transfert d’environ 80 km. Elle alimente 4 millions de personnes. Coût du projet 865 millions de dollars soit près du montant équivalent à celui construit au Cameroun sur la Sanaga afin d'alimenter Yaoundé.

Ainsi, les algériens pour un projet près de trois fois supérieur au nôtre ont déboursé les 400 milliards FCFA que nous avons décidé de donner aux Chinois pour un projet de moindre envergure.

Les techniciens du ministère de l'eau et de l'énergie admettent que le Cameroun perdra beaucoup de milliards dans ce projet. Une source confie que cet argent, plus de 200 milliards fcfa qui découle des surfacturations est redistribué entre des officiels camerounais, chinois et français. Le cerveau de cette opération ne serait nulle autre que Al Capone.

Mais Alcapone n'est pas à son premier coup. Parmi les plus célèbres figures celui où il a réussi à louer un avion privé pour 85 millions Fcfa auprès de la compagnie JET SOLUTIONS pour un séjour parisien en compagnie de sa femme et de son médecin. Prétextant d'une maladie.

Mais c'est la CAMWATER qui règlera cette facture.

Ainsi va la République. LA SUITE TRES PROCHAINEMENT

Boris Bertolt