Présidentielles américaines : les alliés de Donald Trump peinent à le défendre

par La Presse canadienne
En entrevue au réseau CNN, dimanche matin, le candidat à la vice-présidence du Parti républicain, Mike Pence, n'a pas pu dire si Donald Trump allait respecter ou non son engagement de déporter les quelque 11 millions de personnes qui vivraient illégalement aux États-Unis. | © Photo cnn.com (archives)

Les principaux alliés de Donald Trump, dont son colistier, ont du mal à le défendre, surtout sur ses politiques en matière d'immigration.

En entrevue au réseau CNN, dimanche matin, le candidat à la vice-présidence du Parti républicain, Mike Pence, n'a pas pu dire si Donald Trump allait respecter ou non son engagement de déporter les quelque 11 millions de personnes qui vivraient illégalement aux États-Unis.

M. Pence et d'autres alliés du candidat républicain ont peiné à expliquer sa position, affirmant que M. Trump allait préciser ses plans dans les deux prochaines semaines.

Ils ont martelé que M. Trump était demeuré «cohérent» sur ses politiques en immigration.

Dans  les derniers jours, Donald Trump a laissé entendre qu'il pourrait «assouplir» sa politique. Il a dit mercredi qu'il serait peut-être ouvert à permettre à au moins quelques-uns de ces immigrants de rester, en autant qu'ils paient leurs impôts.

Le jour suivant, à CNN, …LIRE LA SUITE