Congo-Brazzaville : La dictateur Sassou avance, contre vents et marées

par Africa Info
« Le Congo n’est pas la propriété du clan Sassou » ׀ © conakrytime.com

Le coup d'état constitutionnel est là. La date du référendum a été annoncée en conseil des ministres du 5 octobre 2015.

Le  référendum aura donc lieu  le 25 octobre  et la campagne devrait commencer le vendredi 9 octobre selon le compte rendu du conseil des ministres.

"Ainsi donc,  , Monsieur Sassou vient donc de manifester son désir de demeurer au pouvoir à vie, contre toute attente du peuple congolais, ainsi plus rien ne rassure les congolais que Denis Sassou Nguesso poura un jour respecter la loi ", a indiqué un observateur.
"Il lui suffira d''être encore en fin de mandat pour encore tripoter la constitution, il vient une fois de plus de le prouver. Que dira le peuple wait and see", a-t-il ajouté.

Lire aussi « Le PCT importe des kinois pour sauver Sassou »

Selon des congolais hostiles à toute modification de la constitution, il est plus que jamais temps que les congolais de tous bords se lèvent pour arrêter le clan Sassou-Nguesso-Bouya, ce clan mafieux et cynique qui n'a d'autre ambition que la confiscation du pouvoir ad vitam aeternam, pour continuer à s'enrichir pendant que la majorité de la population croupie dans la pauvreté. LE CONGO N'EST PAS LA PROPRIETE DU CLAN SASSO-NGUESSO-BOUYA !!!

"C'est le moment ou jamais que nous, LE PEUPLE Congolais, devons nous lever comme un seul homme, fort de notre souveraineté, pour imposer le respect à Sassou, sa famille et ses amis! ce que le président est entrain de faire prouve à suffisance qu'il n'a aucun respect pour les Congolais, qu'il est trop sûr de lui, qu'il pense être au dessus de tous et de tout. Nous devons lui démontrer le contraire!", tempêtent-ils.

AFRICA INFO