Cameroun : Corruption, le cadi du vice-champion...

Exemple de bannière pour articles
par ABDELAZIZ MOUNDE
"En l'état actuel des choses, aucun fonctionnaire ne peut vivre dignement de son salaire. Tous ces châteaux et immeubles qu'ils construisent et qui jaillissent dans nos villes ne sont que le produit de la corruption et des détournements de fonds publics. "ǀ © Photo kmeroun.com (archives)

Un lucide exercice de vérité, de méa culpa et de prospective sur le cancer du Cameroun ce dimanche sur Canal Presse, émission de la chaîne Canal 2.

"En l'état actuel des choses, aucun fonctionnaire ne peut vivre dignement de son salaire. Tous ces châteaux et immeubles qu'ils construisent et qui jaillissent dans nos villes ne sont que le produit de la corruption et des détournements de fonds publics. "

" Le président de la République malgré les slogans ne veut pas lutter contre la corruption. S'il le voulait, il aurait pris le décret d'application de l'article 66 de la Constitution sur la déclaration des biens, prévenu la corruption à travers une loi prescrite depuis des lustres, mis en place une Cour des Comptes prescrite par la Cemac, et relevé progressivement les salaires depuis 1994 ".

" Il y'a des choses simples à faire : relever le train de vie des fonctionnaires et de ceux qui bâtissent tous ces immeubles ostentatoires. Demandez aux gens de justifier leurs revenus, leur fortune et on aura des résultats immédiats "

" On ne peut plus faire l'impasse sur une loi sur l'enrichissement illicite qui permettra au Procureur de la République de demander à chaque citoyen, selon les nécessités, de justifier son train de vie "

 Par  ABDELAZIZ MOUNDE