Cameroun : Boko Haram, Amnesty International déplore encore des disparitions

Exemple de bannière pour articles
par bbc.com
Cette organisation de défense des droits de l’homme soupçonne les forces de sécurité camerounaises de faire de la lutte contre Boko Haram un prétexte pour entraîner des disparitions forcées au Cameroun.ǀ © Photo gentlemale.fr (archives)

Cent trente personnes, dont des garçons, n’ont plus donné signe de vie, après avoir été arrêtées lors d’opérations militaires contre le groupe djihadiste nigérian Boko Haram, selon l'organisation internationale.

Cette organisation de défense des droits de l’homme soupçonne les forces de sécurité camerounaises de faire de la lutte contre Boko Haram un prétexte pour entraîner des disparitions forcées au Cameroun.

Basé dans le nord-est du Nigeria, Boko Haram a étendu ses actions djihadistes à plusieurs pays voisins, dont le Cameroun.

© bbc.com