Cameroun: Paul Biya, fatigué !

Exemple de bannière pour articles
par ABDELAZIZ MOUNDE
Paul Biya : « Le souffle n'y est plus. 33 ans de discours, de cérémonies de vœux, ça use ! » ǀ © Photo times24.info (archives)

Pourquoi nous devons convaincre le président de laisser dignement cette affaire ?

Comme je l'ai écrit dans une lettre publique au chef de l'Etat, la Nation lui sera éternellement reconnaissante s'il décide d'aller se reposer.

La république n'est pas une monarchie. Elle a besoin d'alternance et de nouvelles alternatives et énergies. Il y'en a par millions dans notre pays et au sein de sa diaspora.

Le souffle n'y est plus. 33 ans de discours, de cérémonies de voeux, ça use !

 L'énergie est rare. Les coupures d'électricité au moment des discours sont un signe !

Ce matin encore, le président aura beau nous donner des rendez-vous, défier son monde, faire des paris. C'est cuit mais ce n'est pas encore refroidi !

Il aura beau promettre 20 francs par-ci, 2000 francs par-là, ce n'est plus à la mesure de ses années au zénith.

Il est fatigué, qu’il songe à tirer dignement sa révérence. Nous sommes fatigués, songeons à tourner de manière cohérente la page !

Par  ABDELAZIZ MOUNDE