Cameroun : Afrique Media pris en flagrant délit de mensonge

Exemple de bannière pour articles
par Henriette Ekwe
Les informations données au cours de l’émission¬débat du vendredi 22 janvier 2016 sur la chaine panafricaine «Afrique Media» au sujet de Madame Henriette Ekwe sont en partie inexactes. ǀ © Photo archives

Mise au point du journaliste  Henriette Ekwe suite aux informations la concernant données au cours d'une émission ­débat sur la chaine panafricaine...

Les informations données au cours de l’émission­débat du vendredi 22 janvier 2016 sur la chaine panafricaine «Afrique Media» au sujet de Madame Henriette Ekwe sont en partie inexactes.

En effet, le mercredi 20 janvier, Mohamed Bachir et Banda Kani, respectivement présentateur et paneliste à Afrique Media rendent une visite de courtoisie à la journaliste convalescente à son domicile.

Au cours de celle­ci, Madame Ekwe leur charge de transmettre ses remerciements à tous ceux qui lui ont apportés leur soutien pendant sa maladie.

 Il s’agit notamment des gouvernements camerounais et équato­guinéen, du corps médical de l’Hôpital Général de Douala, des missions diplomatiques, des téléspectateurs et tous les anonymes.

Il n’était question en aucun moment, comme l’ont mentionné les panelistes de l’émission­débat, de remercier Monsieur Justin Tagou, Pdg d’Afrique Media, qui a brillé par son absence pendant l’hospitalisation et la convalescence de Madame Ekwe.

Nous ignorons les motivations à l’origine de tels agissements et avons tenu à faire savoir à l’opinion notre indignation.

Fait à Douala, le 26 janvier 2016

© Correspondance : Henriette Ekwe

Source : camer.be