Quotient intellectuel, le Cameroun encore parmi les cinq derniers au monde

Exemple de bannière pour articles
par IQ and the Wealth of Nations
Décidément, dernier partout ǀ © image archives

Ces statistiques sont issues d'un travail mené entre 2002 et 2006 par Richard Lynn, professeur britannique en psychologie, et Tatu Vanhanen, professeur finlandais en science politique, qui ont tous deux mené des études sur l'intelligence dans plus de 80 pays.

Richard et Tatu défendent une thèse selon laquelle il existerait une corrélation entre le revenu national brut par habitant et le quotient intellectuel (QI) moyen de la population. Ils interprètent cette corrélation comme une mise en évidence du fait que le quotient intellectuel serait un facteur important des différences en matière de richesse nationale et de taux de croissance économique, c'est-à-dire que l'intelligence des populations serait le moteur du développement.

Lire le classement ici

Sources : IQ and the Wealth of Nations (2006), IQ and Global Inequality (2002)