Présidentielles, des magiciens des machines à tricher à pied d'œuvre

Exemple de bannière pour articles
par Africa Info
Burotop IRIS et les libanais au cœur du dispositif de fraude mise en place par le pouvoir ǀ © Photo burotop.com (archives)

Le Parti congolais du travail (PCT, au pouvoir)  et son patron Sassou font appel aux magiciens des machines à tricher.

Burotop IRIS et les libanais au cœur du dispositif de fraude mise en place par le pouvoir. La mascarade électorale dénoncée par L’Union Européenne se confirme.

Des mécanismes de fraude mis en place par le pouvoir. Les tricheurs de Sassou Nguesso ont prévu de doter tous les bureaux de vote de portables Ipad ou l’équivalent pour que chaque représentant du pouvoir transmette en temps réel les résultats sortis des urnes à leur centre qui centralise toutes les données. Un centre parallèle qui reçois les résultats en temps réel et Corrige les chiffres.

Ca veut dire que si par exemple le bureau de vote Pokola donne Sassou 2 voix et Kolelas 12 voix. A leur QG le résultat qui atterrit, le sous-traite d’abord en lui affectant les chiffres qu’ils ont programmé au profit de Sassou. Il aura 12 voix et Kolelas 2 voix. Ensuite, Ils vont les transmettre au siège de la Conel avec leurs nouvelles corrections.

Ce système a été élaboré avec leurs amis libanais. Burotop Iris a gagné le marché de plus d’un millier d ‘Ipad pour le compte du pouvoir. Pourtant, Ils ont crée toutes les conditions pour tricher aux élections.  Ils veulent malgré tout invalider le général J3M, Kolelas et Okombi, ensuite faire diversion en invalidant Anguios et Kignoumbi?

Peuple congolais ne vous laisser pas voler votre victoire. Dites le à Burotop Iris

Brazzaville

Avenue Foch – Centre ville

BP. 14264