Congo-Brazzaville : Le pays sur le pied de guerre

Exemple de bannière pour articles
par Africa Info
Le dictateur Denis Sassou Nguesso, pire que le monstre Abubakar Shekau de la secte islamiste Boko Haram ǀ © Photo archives

Des centaines de militaires positionnés à Mouyondzi et des milliers d'autres à Loubomo Toutes les communications téléphoniques, internet et SMS coupées.

  "C'est le peuple qui donne le pouvoir, et c'est lui aussi qui le retire. Sassou est face à l'histoire: revenir vers le peuple en acceptant le vrai verdict des urnes et quitter tranquillement le pouvoir, ou être jeté par le peuple et tomber dans les oubliettes de l'histoire", lit-on sur des tracts qui circulent à Brazzaville, la capitale.

Ai Brazzaville