Terrorisme : Etat Islamique/Boko Haram, risque de jonction

Exemple de bannière pour articles
par BBC Afrique
L'envoyé spécial de l'ONU, Martin Kobler, a déclaré à la BBC que les djihadistes pourraient aller plus loin à l'intérieur de l'Afrique, en établissant des liens avec le groupe islamiste Boko Haram au Niger, au Tchad et au Nigeria. ǀ © Photo lobjectif.net (archives)

Les Nations Unies ont déclaré que le groupe État islamique (EI) est en pleine expansion sur le territoire qu'il contrôle en Libye. 

L'envoyé spécial de l'ONU, Martin Kobler, a déclaré à la BBC que les djihadistes pourraient aller plus loin à l'intérieur de l'Afrique, en établissant des liens avec le groupe islamiste Boko Haram au Niger, au Tchad et au Nigeria.

M. Kobler, a indiqué l'EI avait profité du vide politique que traverse le pays. Il a appelé les parties au conflit à mettre en place un gouvernement d'union nationale le plutôt possible.

Le chef des opérations spéciales de l'armée américaine en Afrique a relevé qu'il y a une plus grande coopération dans la région entre les groupes djihadistes.

Il a souhaité une meilleure coopération militaire à l'instar de la force multinationale qui lutte contre Boko Haram au Nigeria, au Tchad, au Cameroun et au Niger.

 © BBC Afrique.