Boko Haram, 20 morts et 52 blessés dans un attentat suicide

Exemple de bannière pour articles
par Africa Info
" L'attentat a eu lieu dans un marché de la localité de Mémé distant de 13 km de l'arrondissement de Mora, région de l'Extrême-Nord ", a confié à Africa Info une source indépendante ǀ © Photo France24 (archives)

De source sécuritaire, un double attentat suicide perprétré ce vendredi et  attribué à la secte islamiste Boko Haram a fait environ 20 morts et 56 blessés.

" L'attentat a eu lieu dans un marché de la localité de Mémé distant de 13 km de l'arrondissement de Mora, région de l'Extrême-Nord ", a confié à Africa Info une source indépendante, ajoutant que cette localité est régulièrement victime des attentats meurtries de la secte.

"Ce sont deux femmes kamikazes qui seraient à l'origine de cet attentat", a précisé  la source,  expliquant qu'elles se sont faites  exploser très tôt dans la matinée.

"L'armée camerounaise mène dans plusieurs localités frontalières des opérations qui ont considérablement affaibli les jihadistes, mais ceux-ci multiplient depuis juillet 2015 des attentats-suicides", a confié une source sécuritaire s'étonnant du fait que malgré la présence des troupes étrangères, la secte ne baisse pas la garde. Et gagne de plus en plus en intensité le terrain.

Ai Maroua