Cameroun : La secte islamiste Boko Haram égorge 3 civils

Exemple de bannière pour articles
par Afrik.com et Ai
Ces nouvelles attaques du groupe armé nigérian, interviennent au moment où le Président du Cameroun, Paul Biya, a achevé, mercredi, une visite de travail de deux jours au Nigeria.⎢© Photo archives

Trois civils ont été tués dans l’Extrême Nord du Cameroun, dans une nouvelle attaque attribuée au groupe terroriste nigérian Boko Haram.

« Trois civils ont été égorgés par Boko Haram, dans la nuit de mardi à mercredi, dans le village Taher situé près de la ville de Mora, à la frontière du Nigaria », a indiqué à Anadolu le général camerounais Bouba Dobekréo.

L’officier camerounais a précisé  que les soldats sous le commandement de la Force Mixte Multinationale de lutte contre Boko Haram, sont parvenus à faire reculer les assaillants, ajoutant  que « Boko Haram a lancé deux attaques simultanées, tuant des civils, incendiant des véhicules, pillant des boutiques ».

Selon la source,  le général Dobekréo n’a toutefois pas précisé si des membres de Boko Haram ont été tués.

Ces nouvelles attaques du groupe armé nigérian, interviennent au moment où le Président du Cameroun, Paul Biya, a achevé, mercredi, une visite de travail de deux jours au Nigeria.

Pourtant, l’un des points focaux de cette visite du dirigeant camerounais tournait autour de la question de la secte islamiste,  annoncée  affaibli.

Mais le groupe terroriste poursuit ses exactions meurtrières, au Nigeria, au Cameroun et autres Tchad. Même le Niger voisin n’est pas épargné, même si les incursions du groupe dirigé par Abubakar Shekau y sont rares.

Afrik.com et Ai