Boko-Haram : La contre-offensive se précise

Exemple de bannière pour articles
par lefigaro.fr
La secte islamiste Boko Haram plie mais refuse toujours de rompre. | © Photo theguardian.com (archives)

Les premiers militaires tchadiens chargés de mener la contre-offensive après l'attaque massive du groupe islamiste Boko Haram à Bosso sont arrivés ce mercredi en fin de journée dans cette localité du sud-est du Niger, a confié une source sécuritaire nigérienne.

« Les  premiers soldats tchadiens, à bord d'une trentaine de véhicules tout-terrain lourdement armés, sont déjà arrivés à Bosso. Ils ont traversé la frontière (tchado-nigérienne) vers 16h30 locales (14h30 à Paris)", a affirmé cette source.

lefigaro.fr