Égypte : La lycéenne Mariam Malak, devient le nouveau symbole de la lutte contre la corruption

Exemple de bannière pour articles
par Patrice Patana
Photo de Mariam Malak en larmes
Après avoir eu zéro au Bac, Mariam Malak dénonce une affaire de corruption en Egypte

La jeune égyptienne Mariam Malak se bat contre la corruption après que ses copies du bac ont été échangées contre celles d’un enfant d’un haut responsable.

Zéro à toutes les matières, c’est la note que Mariam Malak, 19 ans, et désormais nouveau symbole de la lutte contre corruption en Égypte refuse d’accepter.

Cette brillante élève, fille d'un petit instituteur, tente de prouver avec une extraordinaire conviction que ses supposés résultats qui lui ont valu un zéro à toutes ses épreuves au baccalauréat ont été échangés.

Malak a obtenu une note de zéro sur 100 sur les sept épreuves qu’elle a passé. Les résultats ont été si incroyables pour celle qui était devenue l’une des plus brillantes élèves d'Égypte par la qualité de ses résultats des précédentes années, que la jeune élève et sa famille ont immédiatement soupçonné une malversation et porté plainte.

Après un premier rejet de sa requête par la justice, la " lycéenne au zéro", comme l’identifie désormais les médias, vit en plein cauchemar. " Quand on m'a montré mes soi-disant copies, je n'en ai pas cru mes yeux: il n'y a que quelques lignes alors que je n'avais pas arrêté d'écrire durant l'épreuve ", a raconté la jeune fille.

Désormais soutenu par le Premier ministre égyptien, Ibrahim Mahlab, qui l’a reçu en début septembre, puis annoncé qu'il la "soutenait dans sa plainte comme si c'était sa fille", la jeune fille et sa famille attendent le verdit du parquet qui a rouvert le dossier.

Le combat pour Mariam qui estime que "Si on respecte mes droits dans mon pays, tous ceux qui vivent dans l'injustice sauront qu'eux aussi peuvent faire valoir les leurs" ne fait donc que commencer. Et, Mariam Malak compte bien prouver qu’elle a été victime d’une manigance et pointe la corruption.

Déjà une page Facebook Mariam Malak pour soutenir la jeune étudiante a déjà rassemblé plus de 30.000 personnes qui apportent leur soutien à la jeune égyptienne. La BBC traite " L' affaire Mariam "  et a diligenté un reportage sur la jeune fille. Et déjà le web se remplit des titres et des vidéos qui ne parlent que de la note au bac qui fait scandale en Égypte et des larmes de Mariam. Les messages de solidarité se multiplient avec l'hashtag #je_crois_Mariam_Malak sur les réseaux sociaux.

je crois mariam maalk 02

L’ « affaire Mariam Malak » qui se bat pour prouver que ses copies du bac ont été troquées contre celles d’un enfant de riche, autant qu’elle provoque l’indignation internationale, relance les débats sur la corruption en milieu scolaire en Afrique.

Patrice Patana