Afrique du Sud : Corruption, une marche rassemble 5 000 personnes à Johannesbourg

Exemple de bannière pour articles
par Par Francetv info
Jacob Zuma . Le scandale de la rénovation de la résidence de sa campagne privée sous couvert de travaux de sécurité, avec une facture de près de 20 millions d'euros, avait causé des crispations dans la population ǀ © images sabc.co.za

Des milliers d'employés des mines, un secteur en pleine crise, ont afflué par milliers, mercredi, à l'appel du très puissant Numsa, le syndicat de la métallurgie.

Ils étaient plusieurs milliers, mercredi 14 octobre, dans les rues de Johannesbourg (Afrique du Sud) pour réclamer la fin de la corruption. Ils estiment en effet que cette corruption provoque, entre autres, des suppressions d'emploi dans le pays. C'est la deuxième marche anti-corruption organisée en deux semaines en Afrique du Sud.

Un appel du très puissant Numsa

Des milliers d'employés des mines, un secteur en pleine crise, ont afflué dans le centre de Johannesbourg, en bus et en train, à l'appel du très puissant Numsa, le syndicat de la métallurgie.

Le scandale de la rénovation de la résidence de campagne privée du président Jacob Zuma, sous couvert de travaux de sécurité, avec une facture de près de 20 millions d'euros, avait causé des crispations dans la population. Vingt-et-un ans après l'élection de Nelson Mandela à la présidence, de nombreux Sud-Africains ont l'impression que la démocratie a surtout servi à enrichir une petite classe dirigeante.

Par Francetv info