Cameroun : Réflexion (Livre) sur le développement de l’Afrique

Exemple de bannière pour articles
par AFRICA INFO
 Photo GIC PIAPY
© Photo GIC PIAPY

« L’Afrique peut enfin bien partir. Géostratégie et Géomatique pour un développement maîtrisé ». C’est le titre de l’ouvrage que vient de publier le Professeur Michel Tchotsoua. Paru aux presses de l’institut panafricain pour le développement, le chef d’œuvre est préfacé par Mgr Samuel Kleda.

L’auteur de cet essai analyse les voies et moyens pour un développement maitrisé de l’Afrique, en ce moment où la question fait peur à certains, enthousiasme d’autres, et demeure objet de débats et sujet d’actualité dans les médias. Théâtre de compétitions entre États émergents et développés, et entre sociétés multinationales, l’Afrique après avoir subi plusieurs tentatives de développement, continue, désemparé, à faire face à la pauvreté, aux conflits armés, à la famine, aux pandémies du Sida et d’Ebola.

Prenant appui sur la critique judicieuse de l’aide occidentale au développement faite par Dambisa Moyo, l’auteur tire la conclusion selon laquelle le problème de l’Afrique est d’abord de l’absence de puissances politique et sécuritaire, au sens large du terme, avant d’être celui du sous-développement. Le combat pour le développement se révèle donc l’affaire des citoyens de l’Afrique et non des citoyens d’autres continents qui prétendent transférer le développement en Afrique. Il est temps que les africains, eux même, prennent des initiatives pour redéfinir les termes de collaboration avec les partenaires étrangers en vue du développement maîtrisé de leur continent. Un des champs majeurs de ces initiatives est celui des TIC en général, et de la Géomantique en particulier, dans un contexte de refondation de l’université africaine pour une Afrique plus lucide et courageuse débarrassé de l’imposture, de l’inertie et de l’incompétence.

Michel Tchotsoua est Professeur titulaire des universités, Habilité à diriger des recherches en géographie/Géomatique par l’Université d’Orléans en France. Il est par ailleurs, chevalier de l’ordre du mérite camerounais, membre de l’académie des sciences du Cameroun et du conseil scientifique du PRASAC une institution scientifique de la CEMAC. Il coordonne le Master FOAD-GAGER du laboratoire de Géomatique de l’Université de Ngaoundéré. Il est auteur de plusieurs ouvrages parmi lesquels : « Dynamique des territoires au Cameroun : enjeux environnementaux et implications pour le développement ».

Dewa Aboubakar