Francophonie : In Koli jean Bofane, lauréat 2015 du Prix des Cinq continents

Exemple de bannière pour articles
par OIF
Le Prix des cinq continents créé par la Francophonie en 2001 permet de mettre en lumière des talents littéraires reflétant l’expression de la diversité culturelle et éditoriale en langue française sur les cinq continents et de les promouvoir sur la scène littéraire internationale ǀ © photo jeunesse.francophonie.org

Le jury du Prix des cinq continents de la Francophonie présidé par l’écrivain, Prix Nobel de littérature,Jean-Marie Gustave Le Clézio, a désigné In Koli Jean Bofane pour son roman Congo Inc. le testament deBismarck (Editions Actes Sud), lauréat de l’édition 2015.

Il a souhaité récompenser un roman étonnant. Sorte d’encyclopédie du Congo, d’un humour tour à tour tendre et féroce, satirique et burlesque sur un sujet inédit : l’Afrique vue par un pygmée géant.

Tout y est : la pauvreté, la dépendance, les désastres d’une certaine mondialisation, les fantasmes blancs, les enfants des rues, la migration, la gadgétisation face à la tradition, une vision panoramique des problèmes d’une sociétéexploitée, cela dans une langue puissante qui puise dans tous les registres avec une énergie et une inventivité étourdissante ».

Le jury a également décerné une mention spéciale à Miguel Bonnefoy (Venezuela) pour son roman Le Voyage d’Octavio (Editions Rivages) pour ses grandes qualités d’écriture. « D’une inventivité constante où l’allégresse prend la force du mythe, le Voyage d’Octavio, est un périple dans le temps et le territoire d’un Venezuela méconnu. Il insuffle à la langue française tout l’imaginaire latino-américain dans une langue d’une belle exigence poétique où la métaphore et le paradoxe nous donnent à vivre un monde baroque ».

Né le 24 octobre 1954 à Mbandaka (RDC du Congo), In Koli jean Bofane vit en Belgique. Pourquoi le lion n’est plus le roi des animaux (Gallimard Jeunesse, 1996) est lauréat du Prix de la Critique de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Son premier roman, Mathématiques congolaises (Actes Sud, 2008), a reçu le prix JeanMuno, le prix de la SCAM et le grand prix littéraire d'Afrique noire de l'ADELF. Congo Inc. Le Testament de Bismarck (Actes Sud, 2014), lauréat du Grand Prix du Roman Métis 2014, est le second roman de In Koli Jean Bofane. Ses ouvrages ont été traduits aux Etats-Unis, en Allemagne, au Brésil, en Corée, en Slovénie…

La cérémonie de remise de cette distinction devait avoir lieu le 22 novembre à Bamako (Mali) dans le cadre de la célébration du 10ème anniversaire de la Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles adoptée à l’UNESCO en 2005. En raison des attaques terroristes survenues dans la capitale malienne vendredi 20 novembre, il a été décidé de la reporter à une date ultérieure.

Le Prix des cinq continents créé par la Francophonie en 2001 permet de mettre en lumière des talents littéraires reflétant l’expression de la diversité culturelle et éditoriale en langue française sur les cinq continents et de les promouvoir sur la scène littéraire internationale. La première sélection des livres est assurée par cinq comités indépendants, du Congo-Brazzaville, de France, de Belgique, du Sénégal et duQuébec.

Le lauréat reçoit une bourse de 10.000 euros et bénéficie d’une année de promotion jusqu’à l’édition suivante ; la mention spéciale reçoit une bourse de 5.000 euros.

Le Prix des cinq continents de la Francophonie est composé d’un jury international prestigieux : Jean-Marie Le Clézio (Maurice) - Président - Lise Bissonnette (Canada-Québec), Ananda Devi (Maurice), Hubert Haddad (Tunisie-France), Monique Ilboudo (Burkina Faso), Paula Jacques (France-Égypte), Vénus Khoury-Ghata (Liban), Pascale Kramer (Suisse), René de Obaldia de l’Académie Française (Hong Kong), Lyonel Trouillot (Haïti) et Kamel Daoud, lauréat du prix 2014, qui siège pour cette session.

OIF