Centrafrique : Saisie de milliers de faux comprimés et de stupéfiants

Exemple de bannière pour articles
par APA
Selon la police, ces faux médicaments saisis viennent du Cameroun et du Nigéria.⎪© Photo lesafriques.com (archives)

Des médicaments périmés plus particulièrement des viagras, et plusieurs autres comprimés utilisés comme des drogues ont été saisis par la compagnie nationale de sécurité (CNS) ce lundi au à travers les coins du marché central de Bangui.

Bienvenue Zokoué commandant de la CNS a expliqué que cette opération vise à lutter contre la circulation, la commercialisation et la consommation des faux médicaments mais aussi ceux périmés dans la ville de Bangui.

Elle se poursuivra dans les autres provinces de la RCA pour permettre à la population de disposer de vrais médicaments pour se soigner.

9 personnes soupçonnées de vendre ces produits sont sous les verrous de la police en attendant leur jugement.

La consommation de ces produits dont la circulation prend une ampleur inquiétante dans le pays serait à l’origine de plusieurs actes de banditismes qui se perpétuent dans le pays.

Selon la police, ces faux médicaments saisis viennent du Cameroun et du Nigéria.

APA