Cameroun : Lettre ouverte aux artistes

Exemple de bannière pour articles

Ai- Cameroun - C'est avec une profonde déception que jevous envoie cette correspondance, en espérant qu'elle trouvera auprès de vous, une attention particulière.

Ne pas l'écrire équivaudrait à être complice d'une conspiration dont vous les acteurs, ne mesurez peut-être pas la profondeur. Les actes que vous posez contribuent à l'annihilation de la morale et de l'éthique dans notre société. Alexandre Soljenitsyne avait un jour affirmé: «On asservit les peuples plus facilement avec la pornographie qu'avec des miradors». La situation en rapport avec la musique dans notre pays est troublante, désastreuse et catastrophique. En effet, depuis quelque temps, vous défrayez la chronique dans les maisons, les foyers, les églises, les bureaux, les médias... La plupart des camerounais qui ont encore un minimum de décence se demandent pendant combien de temps encore les autorités en charge de la censure dans notre pays, continueront à garder le silence, face à la terrible déferlante d'immoralité, de perversion, de décadence morale, d'obscénité verbale et dansante que vous déversez dans chacune de vos chansons. Regardez à quoi ressemblent vos textes: 1. Touchez tout... 2. TON MORTIER DANS MON PILON 3. FAIS-MOI EN HAUT, FAIS-MOI EN BAS... Ça fait mal, ça fait très très mal... 4. La première fois mes amis, ça sera comment, tu seras en haut ou tu seras en bas? 5. Ton caleçon fait quoi chez moi? 6. Pédé, pédé, pédé... J'aime mon gars... Ils sont jaloux de nous, mais nous on s'en fout... BALANCEZ LES FESSES, BALANCEZ LES FESSES... PEDE, PEDE, PEDE... 7. SUCEZ SUCETTE... J'AIME QUAND TU ME TOURNES ÇA, QUAND TU ME SUCES ÇA... 8. Tu as le tournevis, et moi j'ai la vis 9. JE ME MARIE AUJOURD'HUI, JE M'EN FOUS DES BELLES-MERES... 10. Donne-moi les choses, les choses les choses... Donne-moi les choses... 11. Et ça, et ça là, ça aussi, voilà prends cadeau... le jour que tu vas mourir tu vas laisser ça-là... (La banalisation de l'acte sexuel) 12. Maman, je veux piquer, je veux décaler... QUAND TU PIQUES, TU CALLES, ÇA FAIT DU BIEN... 13. L'homme est l'homme tant que ça se lève, il va te cogner dur comme s'il venait de Kondengui... ON A FAIT DEBOUT, ON A FAIT ASSIS. 14. Je suis palapala (traduction, un rien, n'importe quoi, sénile...), tout le monde est palapala 15. IL FALLAIT FAIRE UN PEU... IL NE FALLAIT PAS M'ALLUMER ... J'AI ENVIE DE... J'AI ENVIE DE FAIRE... (Et les petites filles de 5-8 ans commencent à avoir envie d'avoir des rapports sexuels très tôt, et le plus souvent possible. Cela commence à la maison avec leurs frères, cousins...). L'impression que l'on a avec le monde de la musique au Cameroun est que plus les textes d'une chanson sont sales, putrides et dégoutants, plus elle est vendue et «valorisée». Imaginez-vous ces maitresses de basse moralité qui, dans les écoles maternelles et primaires font danser ces ordures à des enfants qui vont en vacances. Imaginez tous ces enfants démonisés qui chantent en chœur: «J'ai envie de... Il fallait faire un peu»... «Je suis palapala», lors de la remise de leurs bulletins. Pensez à la dépersonnalisation de toutes ces femmes qui dansent de manières si inappropriées dans vos vidéogrammes. Demanderiez-vous à vos sœurs ou à vos filles de faire ce genre de prestation, en les amenant à montrer certaines de leurs parties intimes au public? Vous dégradez les femmes et les camerounais «naïfs» qui vous suivent. C'est déplorable. NOTRE PAYS SEMBLE AVOIR PERDU SON AME. La tragédie dans tout cela, est que la majorité des camerounais subissent ces choses sans réagir. PLUS DANGEREUSE QUE LA SECTE BOKO HARAM L'idéologie Luciférienne qui consiste à imposer à tous les hommes la doctrine de Satan stipule dans son Projet intitulé: Le plan aux mille visages, l'enfer sur terre : «l’usage de liqueurs alcooliques, de drogues, de corruption morale, et de toutes les larmes de vice, doit être systématiquement encouragé par nos agents pour corrompre la morale des Nations... Nos agents devraient s'infiltrer dans toutes les classes, à tous les niveaux de la société et du gouvernement dans le but de duper, d’obnubiler; de corrompre les membres les plus jeunes de la société en leur enseignant des théories et des principes que nous savons être faux ». Toute cette pornographie que vous enseignez dans vos musiques est une fausse perception de la réalité. Elle envoute en masse et contribue au contrôle mental de notre pays. C'est elle qui est en partie cause de tous les cas de viol et d'inceste qui sont devenus tellement courants dans notre Société. Ces textes qui font la promotion du sexe avant le mariage sont majoritairement responsables de toute la dépravation que l'on observe dans les écoles où les élèves sont renvoyés pour cause de pratique de pornographie en milieu scolaire, de consommation de drogue, de violence envers leurs professeurs... Les derniers clips de plusieurs artistes camerounais sont tout simplement des immondices inqualifiables. Des amateurs de filins pornographiques ont tout simplement décidé de servir aux camerounais du sexe à outrance. Cette démarche satanique est une insulte nationale. Il a fallu un cerveau luciférien pour concevoir cette destruction programmée de notre pays. Pire encore, mettre des enfants dans de pareils vidéogrammes, c'est le comble et la vérité est que la plupart des Camerounais sont fatigués de voir et d'entendre toute cette bêtise qui est diffusée à longueur de journée dans nos cités et nos médias. Appel à une mobilisation de la nation tout entière. J'INVITE la nation tout entière, Mr le Président de la République, les ministres en charge des Arts et de la Culture, de la Jeunesse et de l'Education Civique, de la Communication, de l'Administration Territoriale et de la Décentralisation, de la Promotion de Famille et de la Femme, de l'Enseignement Secondaire, de l'Enseignement Supérieur, tous les députés et membres du Sénat, toutes les composantes de la Sureté Nationale, toutes les communautés religieuses, les chefs traditionnels, et fondateurs d'écoles, les responsables de la SOCAM... à se mobiliser et à dire non à cette croisade de destruction de notre jeunesse et de tout le pays, qui est pire que celle qui nous oppose à la secte BOKO HARAM. J'invite tous les camerounais soucieux du devenir de la nation à se joindre à nos efforts, pour que notre pays puisse retrouver son âme, et le désir d'émerger. C'est ce qu'on fait des pays A l'instar de la Chine, de la Corée du Sud, de Singapour, qui se sont engagés dans les années 70 à rechercher le développement dont ils peuvent être si fiers aujourd'hui. Pendant que nos vaillants soldats donnent leur vie pour la patrie, des individus sans foi ni loi minent l'énergie de nos jeunes pour en faire des loques humaines, uniquement dirigés par des instincts libidineux. On ne sera jamais émergent en 2035 avec une jeunesse pareille. Le Cameroun a besoin de retrouver sa place sur la scène internationale. Cela passe par une sérieuse remise en cause de nos actes et de nos agissements. Puisse Dieu bénir le Cameroun, en se souvenant de ceux qui crient à Lui jour et nuit, pour que notre pays continue d'être un havre de paix, où tous, enfants, jeunes, et adultes œuvreront pour le salut de cette nation et pour son développement. Pasteur Alexis GODONOU
Ai Douala