L'UNESCO condamne le meurtre d'un journaliste guinéen

Exemple de bannière pour articles
par ONU
« Je condamne l'assassinat d'El Hadj Mohamed Diallo », a déclaré Mme Bokova dans un communiqué de presse rendu public à Paris. ǀ © Photo UNESCO/P. Chiang-Joo

La Directrice générale de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), Irina Bokova, a condamné jeudi l'assassinat du journaliste guinéen El Hadj Mohamed Diallo, lors d'affrontements durant un rassemblement politique à Conakry.

« Je condamne l'assassinat d'El Hadj Mohamed Diallo », a déclaré Mme Bokova dans un communiqué de presse rendu public à Paris. « J'espère que l'enquête menée par les autorités permettra de traduire en justice ceux qui ont utilisé la violence pour empêcher un journaliste d'accomplir son devoir d'informer l'opinion publique ».

El Hadj Mohamed Diallo a été abattu le 5 février 2016 lors d'un rassemblement politique dans la capitale guinéenne. Il travaillait comme journaliste pour les sites d'actualité Guinée7 et Afrik.

© ONU