Congo-Brazzaville : Journée de devoir de mémoire 2015

Ai- Congo- Pourquoi ? Parce que les congolais refusent que le débat politique national continue d’occulter, comme par le passé, les crimes humains et économiques, qui minent, depuis plusieurs années, le vivre ensemble.

Tchad : Ça va mal !

Ai- Tchad- La situation telle que décrite par les différents correspondants du site est plus qu’alarmante ; c’est à se demander si le locataire du palais et son parti-État ne tiennent pas exprès les tchadiens dans la galère!