Cameroun : Maurice Kamto et ses alliés refusent de se rendre au tribunal

Exemple de bannière pour articles
par BN
Maurice Kamto et ses alliés refusent de se rendre au tribunal pour protester contre les violences à l’encontre des prisonniers politiques détenus à Kondengui et déportés au groupement spécial d’opération (GSO). | © Photo archives

Maurice Kamto et ses alliés refusent de se rendre au tribunal pour protester contre les violences à l’encontre des prisonniers politiques détenus à Kondengui et déportés au groupement spécial d’opération (GSO) de la police.

En guise de protestation contre la déportation illégale et arbitraire de leurs camarades prisonniers politiques vers une destination autre que la Prison Centrale de Yaoundé-kondengui, tous les prisonniers politiques devant comparaître ce jeudi 25 avril 2019 pour leur demande de libération immédiate (Habeas Corpus), ont décidé de ne pas se rendre au tribunal, et ainsi de suite tant que leurs camarades prisonniers politiques n'auront pas réapparu, suite à leur enlèvement par des hommes en tenue ce mardi dernier, 23 avril 2019.

Par ailleurs après vérification et croisement des informations auprès des prisonniers politiques demeurés à la Prison centrale, nous pouvons dire que les prisonniers arbitrairement extraits de force sont au moins au nombre de 27 personnes présentes au GSO (Groupement Spécial d'Opérations) de la Police du quartier Mvan(Yaoundé) en ce moment.

BN