Cameroun : crise anglophone, les corps d'une femme enceinte et d'une jeune fille découverts

Exemple de bannière pour articles
par Michel Biem Tong
D'après les habitants de ce village, elles auraient été violées puis tuées. Un doigt accusateur est pointé sur des soldats camerounais. | © Photo archives

Les corps d'une femme enceinte et d'une jeune fille ont été découverts hier mercredi 26/06/2019 par des villageois en état de décomposition au lieu dit Small Ekombe, à Mbongue, dans le Cameroun anglophone.

Cette partie du Cameroun est en proie à un conflit sur fond de revendications indépendantistes entre les soldats camerounais et la branche armée du mouvement indépendantiste anglophone.

Nul ne sait qui des soldats, des séparatistes ou des milices à la solde du pouvoir De Yaoundé est à l'origine de la disparition de ces deux femmes.

D'après les habitants de ce village, elles auraient été violées puis tuées.

Le doigt accusateur est pointé par ces derniers sur des soldats camerounais.

Mais ne rien permet de tirer une telle conclusion pour l'instant.

Par Michel Biem Tong, Web-journaliste, web-militant des droits humains