Ghana : L’appel du président Nana Akufo-Ado, au sommet de la diaspora africaine à Paris

Exemple de bannière pour articles
par C Perrin jri
Nana Akufo-Ado : « Cette relation a enrichi l’Europe, mais pas l’Afrique. Nous devons changer cette dynamique, et nous ne pouvons le faire qu’en prenant les bonnes mesures pour notre avenir.(…) » | © Photo PRG

 « Une fois que nous aurons changé le récit de l’Afrique, nous devrons nous éloigner de l’idée qu’il y a un « Père Noël » quelque part qui va venir développer notre continent pour nous.

Il n’y a pas de « Père Noël » comme ça. Il n’y a que nous. Une fois cette mentalité changée, nos relations avec les autres seront beaucoup plus structurées ».

Le dirigeant ghanéen a noté que les relations entre les pays africains et leurs homologues européens ont largement favorisé ces derniers. Il a expliqué qu’un continent doté de riches ressources ne peut pas continuer à vivre dans la pauvreté.

« Cette relation a enrichi l’Europe, mais pas l’Afrique. Nous devons changer cette dynamique, et nous ne pouvons le faire qu’en prenant les bonnes mesures pour notre avenir. C’est là que je me concentre...

Il n’est pas juste que le continent qui possède les ressources les plus riches du monde soit aussi le foyer des personnes les plus pauvres de la planète. Cette déconnexion n’est pas une bonne chose, et nous devons travailler pour changer cela ».

CP