Cameroun : un autre groupe de faux réfugiés en route du Nigeria pour le Cameroun

Exemple de bannière pour articles
par Michel Biem Tong
L’objectif de ce grossier montage orchestré par le pouvoir de Yaoundé est de donner l’impression à la communauté internationale que la situation revient à la normale dans le Cameroun anglophone et ainsi éviter la médiation suisse au cours de laquelle Paul Biya et son régime seront appelés à discuter avec les séparatistes sur une table de négociation. | © Photo archives

Après les 87 faux réfugiés rapatriés du Nigéria (du Bénin en réalité !) le 31 décembre dernier, une autre vague est attendue à Yaoundé le 15 janvier prochain.

De sources bien informées, c’est un certain Dede Dominique Matanda qui, en complicité avec l’ambassade du Cameroun au Nigéria, est en train de faciliter le recrutement de ces faux réfugiés.

Chaque candidat à cette vaste escroquerie intellectuelle s’est vu promettre par le gouvernement camerounais une somme de 1 500 000 FCFA, nous apprennent nos informateurs.

Le nombre exact n’est pas encore connu mais nos sources soulignent que tous ces « réfugiés » sont soit francophones soit nigérians.

Rappelons que l’objectif de ce grossier montage orchestré par le pouvoir de Yaoundé est de donner l’impression à la communauté internationale que la situation revient à la normale dans le Cameroun anglophone et ainsi éviter la médiation Suisse au cours de laquelle Paul Biya et son régime seront appelés à discuter avec les séparatistes sur une table de négociation.

Par Michel Biem Tong, journaliste web en exil