Cameroun : Sisiku Ayuk Tabe en danger de mort a la prison principale de Yaoundé

Exemple de bannière pour articles
par Michel Biem Tong
Sisiku Ayuk Tabe et Cie ont été condamnés le 20 août 2019 à la prison à vie par le Tribunal militaire de Yaoundé. | © Photo archives

A en croire une source à la prison principale de Yaoundé, Sisiku Ayuk Tabe et 9 membres du staff dirigeant du mouvement indépendantiste anglophone enlevé au Nigéria le 5 janvier 2018, se cachent en ce moment au quartier VIP de ladite prison située en face de la prison centrale de Yaoundé.

A effet, à en croire notre source, vers 8h20mn ce 28 janvier 2020, un gang de détenus armés de couteaux et conduit par un certain Zazar a attaqué Bertin Kisob, l’un des leaders des détenus de la crise anglophone dans cette prison de haute sécurité.

Il s’agit, révèle notre source, du gang qui a versé du poison dans la nourriture des leaders séparatistes la semaine dernière.

Pour l’heure, les 10 leaders séparatistes sont cachés quelque part sous la protection des autres détenus de la crise anglophone.

Notre source indique également qu’il s’agit d’un gang formé par le pouvoir de Yaoundé pour tuer Sisiku Ayuk et Cie. Mais rien ne nous permet de soutenir une telle hypothèse.

Sisiku Ayuk Tabe et Cie ont été condamnés le 20 août 2019 à la prison à vie par le Tribunal militaire de Yaoundé.

Par Michel Biem Tong, journaliste web en exil