Cameroun : des soldats camerounais exécutent sommairement 4 jeunes gens dans la les régions anglophones

Exemple de bannière pour articles
par Michel Biem Tong
Tout porte à croire qu'il s'agit de jeunes innocents sur chacun de qui l'on a posé une arme juste pour légitimer leur exécution sommaire, prétendre qu'il s'agit de "terroristes" neutralisés. | © Photo MTB

Les dernières images de ces 4 jeunes villageois de Bangem (sud-ouest anglophone) avant leur exécution sommaire par des soldats camerounais, figurent sur la page Facebook d'un certain Rolly Klein Londell.

Ce suppôt de Satan, utilisé par le régime diabolique de Yaoundé pour couvrir ses basses œuvres dans le Southern Cameroons, a présenté ces jeunes gens assis à même le sol, le regard hagard, l'arme de chasse posée sur chacun d'eux, comme des séparatistes capturés par les soldats du Bataillon des troupes aéroportées (BTAP).

Il est curieux que les soldats camerounais réputés pour leur gâchette facile y compris envers les bébés n'ait pas neutralisés ces "séparatistes" une fois les avoir vu pendant la bataille. Tout porte à croire qu'il s'agit de jeunes innocents sur chacun de qui l'on a posé une arme juste pour légitimer leur exécution sommaire, prétendre qu'il s'agit de "terroristes" neutralisés.

Et même si c'est le cas, un combattant capturé ne doit pas être exécuté mais fait prisonnier de guerre. Mais ceux-là, visiblement, n'était pas des combattants. Car ils auraient été tués lors d'échanges de tir.

Par Michel Biem Tong, journaliste web en exil