Guinée Equatoriale : Une trentaine d'étudiants interpellés

Exemple de bannière pour articles

Ai- Guinée- Une trentaine d’étudiants de l’université nationale de Guinée-Equatoriale (UNGE) ont été interpellés, le 26 mars  à Malabo, la capitale, lorsque la police a dispersé une manifestation qu’ils avaient organisée pour protester contre la suppression de la bourse à un grand nombre d’entre eux, a appris APA.

 

Les étudiants détenus faisaient partie d'un groupe de soixante interpellés par les forces de l'ordre mercredi, au premier jour de la manifestation, la première du genre organisée par les étudiants de l'UNGE.

Brandissant des pancartes sur lesquelles on pouvait lire « nous ne sommes pas des terroristes, nous sommes des étudiants, on nous paye tous ou rien'', plus de trois cents étudiants ont pris d'assaut l'avenue Hassan II pour une marche pacifique qui devait les mener au stade de Malabo et à  la Primature.

Après avoir parcouru près de 300 mètres, les manifestants ont été dispersés à  coup de gaz lacrymogènes par la police qui a également procédé à  l'interpellation d'une soixantaine d'entre eux dont une trentaine a été relaxé dans la nuit de mercredi à  jeudi.

Source : APA