Congo-Brazzaville : L’heure de vérité pour nous tous

par Par Adil Abou
Denis Sassou Nguesso : Sur les traces de Blaise Compaoré / © oeidafrique.com /

Chers compatriotes, Chers Camarades de lutte, L'heure de vérité a sonné pour notre peuple. Partout, à l'intérieur et à l'extérieur du pays, les Congolais sont déterminés à empêcher la réalisation du coup d'Etat constitutionnel de Denis Sassou Nguesso.

Les plateformes (IDC, FROCAD...) ont l'avantage d'exister, mais il nous faut à présent mettre en place, à l'intérieur et à l'extérieur du pays, une espèce de Directoire Opérationnel, c'est-à-dire une véritable coordination pour mieux coordonner les grandes manœuvres qui nous attendent et pour bien canaliser les actions à engager.

Denis Sassou Nguesso a toujours affirmé qu'il connaît bien les Congolais. Pour lui, les Congolais ne sont pas les Burkinabè, autrement dit, il est convaincu que les Congolais ne sont pas capables de se lever comme un seul Homme pour le chasser du pouvoir comme l'ont fait les Burkinabè face à Blaise Compaoré. D'où son assurance et son obstination à aller au bout de sa démarche de changer la Constitution pour se maintenir au pouvoir à vie.

En annonçant, ce mardi 22 septembre 2015, la tenue de son référendum anti-constitutionnel et dont le résultat est connu d'avance, Denis Sassou Nguesso lance donc un défi au peuple congolais. Cette annonce de la tenue de son pseudo-référendum est le signe de son mépris pour notre peuple, c'est une insulte faite à notre peuple, qu'il considère comme un sous-peuple, incapable de s'oppose à lui.

Nous devons relever ce défi, redonner à notre peuple toute sa grandeur et toute sa dignité et apporter ainsi un démenti cinglant à cette affirmation et prouver à Denis Sassou Nguesso qu'il s'est toujours trompé en affirmant bien connaitre les Congolais et surtout en les croyants incapables de le chasser du pouvoir.

Chers Compatriotes et Camarades de lutte, c'est l’heure de vérité pour nous tous et pour notre vaillant Peuple. En ce qui concerne la mise en place du Directoire Opérationnel évoqué plus haut, je propose qu'au niveau de la France et de l'Europe, le Ministre Charles Zacharie BOWAO en soit le Coordonnateur. Bienvenu MABILEMONO
Par Adil Abou