Guinée-Conakry : Présidentielles, « La CENI n’est pas aussi prête qu’elle le prétendait ».

Exemple de bannière pour articles
par Guineenews
Le chef des observateurs Franck Engels annonce plusieurs anomalies ǀ © images Guineenews

Les observateurs de l’Union Européenne ont fait le point à la mi-journée des opérations de vote à la maison de jeunes de Kobayah (Conakry).

 Le chef des observateurs Franck Engels  annonce plusieurs anomalies : l’établissement de la liste des  votants dans le désordre, le manque de quelques  matériels de vote dans le tiers des bureaux de vote, etc.. Selon lui, « la CENI n’est pas aussi prête qu’elle le disait ».

"Le déroulement des opérations électorales aurait pu être meilleur si on avait pensé à un certain nombre de choses", a-t-il ajouté.

Néanmoins, les observateurs européens ont constaté une grande mobilisation sur le territoire national. Même si «  il y’a eu du retard dans l’ouverture de la moitié des bureaux de vote,  et dans un tiers des bureaux de vote, il a été signalé un manque de quelque chose », cela n’est pas de nature à entacher la crédibilité du scrutin », selon Franck Engels.

Guineenews