Nouvelle bavure de l’armée en zone anglophone

par Boris Berthold
George avait 26 ans, travaillait comme mécanicien et laisse derrière lui une fille. | © Photo BB

George Nwangi, tué par balles à Nguti devant la porte de sa maison, il venait de se baigner et avait toujours sa serviette enroulée autour de son corps. L'armée est venue chez lui et lui a tiré dessus.

Il a été parmi les premiers à fuir le village pendant les combats et s'est réfugié dans la forêt, après que l'officier divisionnaire ait publié un communiqué invitant tout le monde à retourner au village, George est revenu et a été abattu le 21 mai 2018.
George avait 26 ans, travaillait comme mécanicien et laisse derrière lui une fille.
BORIS BERTOLT