Les services secrets camerounais et français planifient l’assassinat de Patrice Nganang

par Correspondance
Patrice NGANANG comme nous le remarquons tous est aujourd’hui devenu le principal relais de la cause Anglophone dans la diaspora camerounaise et dans les différentes chancelleries occidentales. | © Photo archives

La mission aurait été confiée a l’escadron de la mort des services secrets Camerounais, spécialiste des sales besognes pour le compte du régime de Paul Biya.

Le pouvoir de Yaoundé appuyé par la France envisagerait l’assassinat du Full Professor question de le faire taire à jamais et s’en débarrasser définitivement.

Patrice NGANANG comme nous le remarquons tous est aujourd’hui devenu le principal relais de la cause Anglophone dans la diaspora camerounaise et dans les différentes chancelleries occidentales.

Ses actions de lobbying aux États-Unis et en Europe en faveur des « Ambazoniens » et son combat contre le régime de Paul Biya commencent à porter ses fruits.

Cela s’est encore traduit par son interview accordé à la chaîne TV5 monde il y’a quelques jours et sa probable intervention bien que différée au Congrès Américain.

Il y’a donc urgence pour le régime de Yaoundé d’éliminer à tout prix le Pr NGANANG devenu très gênant pour les intérêts d’une certaine puissance et pour la survie du pouvoir de Paul Biya.

Deux (02) options seraient envisagées d’après notre source :
– L’assassinat maquillé en un faux accident de voiture comme ce fut le cas avec l’ancien DP du Messager Pius NDJAWÉ.
– L’assassinat par l’injection d’une substance qui provoquera une infection aiguë ou une maladie incurable qui tuera le Professeur très vite, comme ce fut le cas avec Charles ATEBA EYENE.

L’opération sera appuyée par des mercenaires occidentaux et plus précisément francais, spécialistes des assassinats ciblés, question d’effacer toutes traces d’une quelconque implication des services camerounais.

Le Professeur Patrice NGANANG à redoubler de vigilance sur sa sécurité et à faire attention à tout ce qui lui sera injecté comme substance dans les jours avenir.

Le régime de Yaoundé est près à tout pour sauvegarder son pouvoir et ses intérêts.

Correspondance particulière