Crise anglophone : Une jeune dame abattue par l'armée française dans le nord-ouest

par Paul Tchouta
Selon certains habitants de Muéa, une banlieue de Buéa située après Mile 17 et Mile 18 sur la route Buéa-Kumba, un militaire français aurait abbattu une jeune femme lors des affrontements. | © Photo abc

Selon certains habitants de Muéa, une banlieue de Buéa située après Mile 17 et Mile 18 sur la route Buéa-Kumba, un militaire français aurait abbattu une jeune femme lors des affrontements.

Ils utiliseraient également des drones à Belo dans le Nord-Ouest pour localiser et neutraiser les Amba Boys. Dans l'entretien ci-dessous réalisé par la fondation #AYAH #PAUL, une autre dame affirme avoir reçu une balle mercredi passé à Ekona, dans la Région du Sud-ouest d'un militaire "blanc".

Toute chose qui confirme la thèse selon laquelle les soldats français combattent aux côtés de l'armée camerounaise. Et comme un malheur ne vient jamais seul, l'ONU risque entrer en jeu.

Paul Tchouta