Cameroun : Les Etats-Unis appellent au dialogue sans conditions préalables

par US Department
À la mémoire du missionnaire américain Charles Wesco et de tous ceux qui ont perdu la vie dans la crise anglophone, nous exhortons toutes les parties à mettre fin à la violence et à entrer dans un dialogue de large réconciliation sans conditions préalables. | © Photo archives

Les États-Unis condamnent, dans les termes les plus vigoureux, l'enlèvement des étudiants et du personnel de l'école secondaire presbytérienne de nkwen près de Bamenda (Nord-Ouest) le 05 novembre.

« Nous demandons le retour immédiat et sûr de ces étudiants et du personnel à leur famille. Les États-Unis se préoccupent vivement de la crise anglophone naissante dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du Cameroun.

Nous demandons instamment un arrêt immédiat du ciblage sans discrimination des civils et des incendies de maisons par les forces gouvernementales camerounaises et des attaques perpétrées par les séparatistes anglophones contre les forces de sécurité et les civils.

L'intimidation systématique fondée sur l'appartenance ethnique et religieuse, y compris à Yaoundé et à Douala, doit cesser.

À la mémoire du missionnaire américain Charles Wesco et de tous ceux qui ont perdu la vie dans la crise anglophone, nous exhortons toutes les parties à mettre fin à la violence et à entrer dans un dialogue de large réconciliation sans conditions préalables."

US Department