Burundi : Tueries, la société civile saisit la CPI

Exemple de bannière pour articles
par AFRICA INFO
Parlement européen /Photo Archives

Burundi (AFRICA INFO) - De sources introduites, le parlement européen vient de saisir la Cour pénale internationale (CPI) pour enquêter sur les violences envers les opposants au 3e mandat de Nkurunziza au Burundi.

C’est au regard de la timidité des africains à condamner fermement les actes de tueries à Bujumbura, la capitale lors des manifestations pacifiques, ainsi que le sabotage des média proches de l'opposition que la coalition de la société civile Burundaise a envoyé une requête aux députés Européens avec des preuves des exactions.

La société civile burundaise souhaiterait que le parlement européen les aide afin que justice soit respectée dans leur pays, et que seule la menace de la CPI, peut éviter un bain de sang au Burundi.

« Quand on pense qu'il y a des gens qui n'ont jamais connu la douleur d'une victime de répression contester la CPI, ceux là doivent comprendre qu'il y a encore des africains comme au Burundi, abandonnés par tous, dont l'institution judiciaire internationale fût elle de création occidentale demeure pour eux leur dernier espoir », a commenté un observateur de la scène politique burundaise.