Cameroun : Un soldat dénonce les massacres du Bir

par Concierge de la république
« Parce qu’ils savent que leurs familles ne sont pas de la région, ce sont eux qui exécutent les gens sans excuse. » | © Photo archives

Mon interview d'un soldat du Bataillon d’intervention rapide. 

QUESTION : Salut, j’aimerai que tu me dises comment fonctionne un bataillon du Bataillon d’intervention rapide (BIR), pourquoi les soldats ne parlent que français et ont un accent du sud.

REPONSE SOLDAT DU BIR: La plupart sont des Bulu.

QUESTION : Pourquoi tuent-ils autant ?

REPONSE : Parce qu’ils savent que leurs familles ne sont pas de la région, ce sont eux qui exécutent les gens sans excuse.

QUESTION : Compris. Comment appelez-vous les petites unités qui sont déployées ?

REPONSE : On les appelle unités d’élite.

QUESTION : Et les membres de ces unités d’élite sont francophones?

REPONSE : Oui.

QUESTION : Quelle tribu, pour la plupart ?

REPONSE: Bulu. Nous les connaissons.

Nous avons pris le pouvoir! Défendons-le!

Concierge de la république