Cameroun : Pourquoi le Bir est une milice...

Exemple de bannière pour articles
par PHILIPPE LUDOVIC TASSY
PHILIPPE LUDOVIC TASSY : « C'est une milice car le chef d'Etat major des armées ne décide de rien. Le Contrat liant le sous traitant en charge du BIR est géré par la présidence. Ceci n'existe dans aucun pays sérieux.» | © Photo archives

Le Bataillon d’intervention rapide (Bir) n'est pas une armée.C'est une milice placée sous le contrôle d'un sous traitant dans le cas d'espèce des ex officiers de Tsahal qui n'ont absolument rien à voir avec le ministère de la défense Israélienne.

C'est une milice car placée sous le contrôle d'un sous traitant qui lui n'a aucun compte à rendre au ministre de la défense et qui lors d'une enquête parlementaire ne se présentera jamais devant les députés.

C'est une milice car le chef d'Etat major des armées ne décide de rien. Le Contrat liant le sous traitant en charge du BIR est géré par la présidence. Ceci n'existe dans aucun pays sérieux.

La coopération militaire ca se fait d'Etat a Etat. Pas d'Etat a groupes de sécurité privés. Une armée est sous la responsabilité du chef d'Etat major. Une armée ça ne traîne pas au palais mais dans les casernes. L'armée est la garante de la protection d'une nation et non d'un individu.

Observez les pays sérieux. Vous ne verrez jamais les militaires traînés autour du chef d'État. Le seul militaire dans la plupart des cas autour du Président est son aide de camp.

La protection étant assurée par un corps indépendant de civil appelé services secrets qui en général est composée d'anciens des forces de défense ou de la police.

Sortons de l'obscurantisme.

Reposte.

PAR PHILIPPE LUDOVIC TASSY [officier de l'armée américaine]

Pris sur le mur de PN