Cameroun : L’armée de Chantal Biya exécute un militant du parti au pouvoir

Exemple de bannière pour articles
par Correspondance
L’armée de Chantal Biya exécute un militant du parti au pouvoir | © Photo archives

Un témoin raconte : «Mohamadou Abdul Karim était au champ quand les militaires sont arrivés. »

Au retour il nous a rencontré vers Kakaikom et nous lui avions déconseillé de retourner au village car les militaires tiraient sur tout ce qui bougeait », a-t-il confié, ajoutant que Karim a fait savoir qu’il ne craignait rien car étant un fervent militant du Rassemblement démocratique du peuple du camerounais (Rdpc, parti au pouvoir) et ami personnel du maire.

Il est rentré à Kumbo, en passant par Lun avec sa moto.

Vers Shissong il est tombé sur des militaires qui lui ont intimé l’ordre de descendre de sa moto et de se coucher, ce qu’il a fait sans discuter. Les soldats de Chantal Biya ont ensuite tiré sur Karim 3 fois et ont fait des photos de son cadavre avec leurs téléphones.

Le témoin dit avoir vécu la scène horrible étant cachée dans la brousse à quelques mètres des militaires.

Correspondance