Gabon : Le gouvernement en guerre contre les épaves de voitures

Exemple de bannière pour articles

Ai-Gabon- Le gouvernement gabonais a initié mercredi à Libreville, une opération axée sur l’enlèvement des épaves de véhicules et des garages à ciel ouvert.

 

Certaines artères de Libreville sont bloquées par de garages ambulants qui bloquent parfois la circulation normale des automobilistes.

Cette opération vise tous les commerciaux installés en bordure des trottoirs et construits avec des matériaux de récupérations,  dans tous les quartiers  de Libreville et la commune voisine d’Owendo.

Les garages anarchiques salissants ont également été touchés.

Certains citoyens, dans beaucoup de cas, n’avaient pas trouvés mieux que d’embrigader les installations électriques et téléphoniques dans leurs constructions.

La destruction de celle-ci a donc permis de libérer plusieurs poteaux, ce qui devrait éventuellement faciliter le travail des agents de la société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) et Gabon Télécom dans leur exercice.

Ces garagistes ambulants exposent même les moteurs de véhicules sur la route et d’autres tas de ferrailles.

Cette opération rentre dans le cadre d’embellissement de la capitale gabonaise qui doit accueillir la CAN2012.

Christian Ipemosso, Ai Libreville