Cameroun : Les jeunes femmes journalistes renforcent leurs capacités

Exemple de bannière pour articles

Ai-Cameroun – Dans le cadre des manifestations du mois international de la femme au pays de l’Oncle Sam, en partenariat avec le Syndicat des Journalistes Employés du Cameroun (SJEC), le Département de la Diplomatie Publique de l’Ambassade des Etats-Unis d’Amérique au Cameroun a organisé ce 27 Février 2013, dans sa représentation consulaire de Bonanjo à Douala (capitale économique), un séminaire de renforcement des capacités des jeunes femmes journalistes.

La non  percée des femmes journalistes au Cameroun

Intitulé Young Female Journalists Empowerment Seminar (Séminaire de Renforcement des capacités des Jeunes Femmes Journalistes) et sous l’encadrement de Mesdames Isabelle Kame-Domguia Journaliste en service à l’Ambassade des Etats-Unis d’Amérique et Henriette Ekwe, Journaliste chevronnée et œuvrant pour l’égalité des droits des femmes au sein du journalisme Camerounais, les participantes ont échangé sur la non percée des femmes journalistes dans leurs rédactions respectives alors qu’il y un potentiel non négligeable au sein de la profession.

Afin de mieux faire passer le message auprès des jeunes, l’Ambassade des Etats-Unis a fait appel à une icône nationale  dans le but de conscientiser et de galvaniser davantage ses jeunes consœurs et de leur éviter tout découragement.

Un diagnostic sans complaisance

Encadreuses et participantes ont procédé à un diagnostic froid des pesanteurs de la profession et ont estimé que sous le fallacieux prétexte d’indisponibilité de par leurs responsabilités familiales, de par également le système social qui a façonné la femme à jouer le second rôle dans tous les domaines, du fait que la femme elle-même est responsable de sa situation actuelle à cause du peu de sacrifice, de l’absence de revendications, du manque de matériel et de motivation liée au salaire, les femmes journalistes au Cameroun ont très peu de chances d’émerger.

L’exhortation des l’Ambassade

Face à cet amer constat, l’Ambassade des Etats-Unis d’Amérique a exhorté les femmes journalistes à redoubler d’efforts, à être ambitieuses et à plus d’ardeur au travail afin de sortir de cette situation.

Le plaidoyer des femmes journalistes

Par contre, les participantes ont invité l’Ambassade des Etats-Unis d’Amérique à organiser plus de sessions de formation et d’échanges pour les femmes journalistes. Elles ont plaidé pour la création d’un forum annuel de femmes journalistes de tous bords  et la mise en place des modules de formation sur le leadership féminin en entreprise, la gestion d’une rédaction et d’une entreprise à l’intention de celles d’entre elles qui assument quelque responsabilité au sein des journaux, des radios et des télévisions.

Ces jeunes femmes journalistes ont gracieusement reçu chacune ‘Un guide de la presse à l’intention des femmes’ du Bureau de l’Education et de la Culture du Département d’Etat Américain et ‘Le guide de l’initié, Un service de presse responsable’ du Bureau International de l’Information du Département d’Etat des Etats-Unis d’Amérique. Quelques exemplaires de ces mêmes ouvrages sont disponibles au siège du SJEC où ils peuvent également être consultés à titre gracieux.

Encadreuses et participantes ont pris congé les unes des autres sur une note de satisfaction totale et dans l’espoir de se retrouver très prochainement au cours d’un autre séminaire de renforcement des capacités ou d’une autre activité dédiée aux femmes journalistes.

Georges Ndenga, Ai Douala - Cameroun