Gabon : Séminaire sur le blanchissement des capitaux et le terrorisme

Exemple de bannière pour articles

gabon-anif_24_4.jpgAi - Gabon - L’Agence nationale d’investigation financière (ANIF), a organisé mardi à Libreville, en partenariat avec le centre de formation bancaire de Paris (CFBP), un séminaire de formation la lutte contre le blanchissement des capitaux et le financement du terrorisme, a-t-on assisté.

Nike Air Max 2017

Cette réunion vise à renforcer les connaissances des personnels de l’ANIF, de fédérer l’ensemble des assujettis autour des problèmes communes rencontrées dans la lutte contre le blanchissement des capitaux et le financement du terrorisme.

Imprégner les autorités de poursuites, des procédures judiciaires et d’investigations en matière de lutte contre le blanchissement des capitaux, de la réception du dossier à son analyse jusqu’au jugement et aux conséquences pénales et pécuniaires.

L’ampleur des conséquences néfastes provoquées par le blanchissement des capitaux et le financement du terrorisme sur la vie socio-économique et politique du pays a conduit la communauté internationale à mettre en place des dispositifs institutionnels, législatifs et réglementaires pour y faire face. C’est en s’inscrivant dans la dynamique de cette lutte, que l’ANIF a été créée.  Elle est une cellule de renseignement financier de type administratif et constitue l’interface entre les professionnels assujettis, dont elle reçoit les déclarations de soupçon auxquelles ils sont tenus et qu’elle est chargée de traiter, et les autorités judiciaires compétentes auxquelles elle doit, le cas échéant, les transmettre.

 

Christian Ipemosso, Ai Libreville - Gabon