Cameroun : Génération 60 Plus Europe, le don finalement remis au CAED

Exemple de bannière pour articles

Génération 60 Plus Europe au CAED à YaoundéAi-Cameroun – La sagesse populaire ne dit-elle pas « mieux vaut tard que jamais ! » ? C’est finalement ce 07 Août 2013 que le don offert par Génération 60 Plus Europe au Centre pour Enfants en Détresse (CAED) de Yaoundé, la capitale politique a été officiellement remis.

C’était au cours d’une cérémonie placée sous le patronage de Madame le Ministre des Affaires Sociales et présidée par la Directrice de la Protection Sociale de l’Enfance, Madame Lucie Mbong Etoundi, des membres de Génération 60 Plus Europe conduits par le Secrétaire Général le Docteur Bienvenu Bongue et de divers invités dont des représentants de la presse écrite, audiovisuelle et cybernétique qui avait pour cadre, la salle polyvalente du CAED.

La phase protocolaire

Modeste, dépouillée de tous les artifices, la phase protocolaire a été brève, ponctuée de quelques allocutions dont celle de la Directrice du CAED, du Secrétaire général de Génération 60 Plus Europe et de la représentante du Ministre des Affaires sociales, immédiatement suivies de la remise symbolique du don à Madame Lucie Mbong Etoundi puis à Madame Judith Belibi, la Directrice du CAED.

Dans son mot de bienvenue, Madame Judith Belibi après les formules de politesse usuelles, a salué l’inclinaison des membres de Génération 60 Plus Europe à venir en aide aux enfants de son centre en particulier et aux enfants nécessiteux en général. Elle a présenté le CAED comme un centre spécialisé du Ministère des Affaires Sociales initialement destiné à recevoir les enfanTs de 0 à 6 ans mais au regard des nécessités conjoncturelles, il en reçoit aujourd’hui des plus âgés. Pour elle, ces enfants sont en transit dans le centre en attendant leur adoption, leur réinsertion dans un cadre familial approprié ou en attendant que l’on retrouve leurs parents biologiques car certains d’entre eux sont souvent retrouvés errants dans la rue. Elle a relevé que ledit centre a besoin du soutien de tous et que le don qui lui a été remis va égayer le quotidien des 28 pensionnaires actuels.

Le Docteur Bienvenu Bongue qui lui a succédé à la tribune a relevé les raisons d’être de cette remise de dons. « Cette remise de dons à une institution Camerounaise n’set pas la première du genre. Par le passé nous avons déjà eu à faire des dons à divers organismes et institutions de notre pays. Mais cette année, notre choix s’est porté sur le Centre d’Accueil pour Enfants en Détresse pour deux raisons essentielles. La première découle de notre volonté d’œuvrer au développement de notre pays et comme tout le monde le sait, l’enfance est le début de l’humanité et par conséquent le Cameroun de demain ; c’est cette enfance qui, plus est, est en détresse. Presque tous les membres de notre association sont plus ou moins en contact avec cette enfance là où nous exerçons nos différents métiers et nous connaissons les difficultés qu’éprouvent les parents là-bas pour élever leurs enfants et nous avons imaginé qu’un centre comme celui-ci doit faire face à autant sinon plus de difficultés que les simples parents. La deUxième raison est que certains de nos membres ont déjà eu à bénéficier des services de ce centre et comme un retour de l’ascenseur et après avoir apprécié la qualité desdits services, nous avons estimé qu’il fallait aider ce centre à survenir à quelques-uns de ses besoins ».

Après avoir énuméré quelques produits qui constituaient le don, Le Docteur Bienvenu Bongue a présenté à l’assistance, l’association Génération 60 Plus en général constituée de 04 branches basées en Côte-D’Ivoire, en France pour toute l’Europe, aux Etats-Unis d’Amérique et bien sûr au Cameroun. Celle d’Europe a été crée en 2002 et reconnue comme telle par la loi Française de 1901 après sa légalisation entre 2007 et 2008 à la Préfecture de Bobigny à Paris. Elle a menée diverses actions dont médicales dans la région de Gagnoa en Côte-D’Ivoire, participé aux côtés de l’Ambassade du Cameroun en Côte-D’Ivoire au Forum de la réconciliation et remis des dons en faveur de plusieurs associations au Cameroun. Il a surtout souhaité que ce don contribue à l’atteinte des multiples objectifs du Ministère des Affaires Sociales et que le partenariat qui s’est ainsi noué aille s’agrandissant et s’améliorant « … si toutes les parties regardent dans la même direction et montrent la même disponibilité à servir notre jeunesse. Nous sommes confiants que la pierre que nous avons mise en terre ce jour, deviendra demain un grand immeuble à la satisfaction de tous ».

Il a terminé son allocution en recommandant à Madame la Directrice du CAED de faire bon usage de ce don et en appelant les parents, amis, frères et sœurs à se donner la main, à redoubler d’efforts et à se serrer les coudes pour faire de la jeunesse du Cameroun, le fer de lance du pays.

Dans son discours de circonstance, Madame Lucie Mbong Etoundi au nom de la Ministre des Affaires Sociales a dit merci à l’association Génération 60 Plus Europe pour ce geste de générosité. Par la suite, elle a rappelé à l’assistance que le Cameroun dispose d’un cadre législatif et réglementaire qui promeut les droits des enfants et les protège. Elle a également rappelé que le Gouvernement compte plus de 13 départements ministériels dont les missions sont directement ou indirectement liées à la promotion et à la protection des droits des enfants avant d’ajouter que le ministère des Affaires Sociales « … dispose de 17 établissements spécialisés dans la sauvegarde des enfants en détresse, la rééducation des jeunes inadaptés sociaux et la réhabilitation des enfants handicapés, et assure par le fait même la tutelle de plusieurs structures privées d’encadrement des enfants ».

Dans la foulée elle a félicité l’initiative louable du donateur et relevé l’impact de ce geste patriotique. « Le geste de solidarité agissante que vous posez aujourd’hui à l’endroit de cette couche vulnérable vous honore, et constitue sans nul doute, le début d’un partenariat avec mon département ministériel, qui est ouvert à toute collaboration s’inscrivant dans l’intérêt supérieur de l’enfant. Votre appui à l’endroit de cette catégorie d’enfants revalorise la solidarité africaine que nous appelons encore de tous nos vœux, pour le plus grand bien des enfants vulnérables au Cameroun. Aussi, permettez-moi de saluer l’élan patriotique caractérisé par ce partage avec les plus démunis, nous souhaiterions que cet esprit aille grandissant en se consolidant, pour que le Gouvernement de la République et la société civile nationale et internationale regardent tous dans la même direction et œuvrent ensemble pour trouver des solutions idoines aux problèmes de l’enfance ».

Le don remis

Génération 60 Plus Europe, remet son don au CAEDLe don de Génération 60 Plus Europe remis et devenu immédiatement la propriété du centre après la cérémonie protocolaire consiste en produits alimentaires pour prématurés, nourrisons et autres enfants, et en matériel de toilette pour les enfants, d’hygiène et de salubrité pour le centre. Mais au regard des besoins exprimés par la Directrice du Centre et selon le bon vouloir des membres de Génération 60 Plus Europe, l’on y a ajouté des ballons pour le divertissement, des fers à repasser pour les habits des enfants, deux berceaux complets pour le bien-être des nourrissons et surtout un ordinateur portable avec une batterie de recharge pour faciliter le travail informatique du centre qui n’en disposait que d’un.

Ce don a été perçu par les travailleuses du Centre comme une bouffée d’oxygène car certains produits de spécialité venaient déjà à leur manquer. Le seul regret des membres de Génération 60 Plus Europe aura été de n’avoir pas prévu dans leurs valises des médicaments pour soigner les affections dont souffrent ceratins des pensionnaires. Mais ce n’est que partie remise car comme le relevait le Secrétaire Général de ladite association fort à propos, qui sait de quoi demain sera fait ?

Des entraves inexpliquées

Au regard du bon déroulement de la cérémonie, les membres de l’association Génération 60 Plus Europe se demandent aujourd’hui, quel est l’esprit retors qui avait voulu entraver cet échange entre le Ministère des Affaires Sociales et leur association au point de faire reporter à deux reprises ladite cérémonie. A l’analyse des faits, tout se serait passé comme si quelqu’un voulait priver ces enfants de ce modeste mais précieux don. Cette personne avait mis en œuvre un plan caché qui tendait à décourager le donateur et à faire en sorte que le don ne soit jamais remis au CAED de Yaoundé. Mais à quel centre cette personne-là destinait-elle ce don ? Difficile d’y répondre. Mais une chose est certaine, cette personne a dû en confondre les destinataires. Peut-être avait-elle cru que le don était destiné à la Directrice du CAED, auquel cas elle devait lui mettre les bâtons dans les roues,  mais c’était mal connaitre les véritables motivations de la remise de ce don. Pour Génération 60 Plus Europe, ce don était destiné aux enfants du CAED et ne pouvait se constituer en majorité que des produits devant leur servir dansl’immédiat. Pour cela, tout ce qui a été acquis sera utilisé pour entretenir et soigner ces enfants défavorisés et personne d’autre.

Dans ce sens, le Ministère des Affaires Sociales et Génération 60 Plus Europe ont tous les deux compris l’importance de ce geste de cœur à l’endroit de l’enfance en détresse et ont décidé de sceller un partenariat qu’on  espère riche et prospère.

Georges Ndenga, Ai Douala -Cameroun