Cameroun : Le régime crée un groupe armé pour combattre les forces de restauration

par Michel Biem Tong
Elvis Ngolle Ngolle : principal bailleur des groupes armés créent par la régime dictatorial de Paul Biya pour tenter de venir a bout des forces indépendantistes. | © Photo archives

Dans un voice message qu’elle nous a fait parvenir, une élite du Southern Cameroon dévoile le plan du régime de Paul Biya dans la localité de Tombel, située dans la zone sud du Southern Cameroon.

Ce plan, selon lui, doit être mis en œuvre par un membre du gouvernement originaire de ladite zone.

Selon cet informateur, compte tenu de ce que l’ancien ministre des Forêts, Elvis Ngolle Ngolle, a peur de s’y rendre, le membre du gouvernement en question est celui sur qui le régime de Paul Biya a jeté son dévolu.

Ce dernier est sur le point d’aller à Tombel pour donner de l’argent à des jeunes ainsi que des armes avec lesquelles ils affronteront les forces de restauration du Southern Cameroon communément appelé « Amba Boys ».

L’élite en question s’étonne de ce que le ministre n’a rien fait dans et pour son village mais subitement, il veut y aller pour donner de l’argent aux jeunes. Par ailleurs, il demande aux jeunes de Tombel de faire attention car s’ils prennent cet argent, ils auront signé leur arrêt de mort : « s’ils ne réussissent pas à tuer les Amba Boys, ils seront tués par le pouvoir de Yaoundé comme les jeunes de Menka-Pinying l’ont été le 25 mai dernier ».

Dans son refus de dialoguer, le régime de Paul Biya s’est lancé dans une aventure diabolique qui consiste à saboter une révolte armée que son arrogance, son mépris du citoyen et sa croyance en sa toute-puissance ont suscité.

En ce moment, des membres de ce régime originaires du Southern Cameroon forment, payent et arment des bandes armées pour kidnapper des élèves et les enseignants et mettre le forfait sur le dos des forces indépendantistes. Objectif : discréditer ces dernières aux yeux des populations locales et de la communauté internationale.

Michel Biem Tong, Web-journaliste à www.hurinews.com, 7/09/2018