Cameroun : Bangourain, le sultan bamoun et Atanga Nji arment une milice pour tuer les anglophones

par Roland Nguini
Le sultan bamoun rejoint ainsi Biya et son régime dans sa sale guerre contre les anglophones. | © Photo archives

Le ministre camerounais de l’administration territoriale Atanga Nji vient de mettre en place avec la complicité du sultan bamoun, une milice appelée "comité de vigilance" à Bangourain, localité situé dans la région de l'ouest.

Malgré nos mises en gardes sur l'existence d'un complot ourdi par le régime en place pour opposer les communautés Bamouns et Anglophones, malgré les appels d'intellectuels Bamouns à l'endroit des leurs, le Sultan RDPC des Bamouns a quand même contribué à mettre sur pied une milice sous le couvert de comité de vigilance qui doit travailler en étroite collaboration avec les forces de défenses contre les Anglophones:

"Le palais royal de Foumban dépêche une délégation à Bangourain. Le calme est la sérénité précaire règne. Les membres des comités de vigilance doivent coopérer avec les forces de sécurité à la demande de sa majesté." Dixit Romain Roland Kouotou.

Dans une lettre adressée à la communauté Bamoun hier, Laziz Nchare prévenait déjà de ce que la mise sur pied d'une milice était imminente et que le déplacement du ministre Atanga Nji à Bangourain cachait en réalité un convoyage d'armes pour la dite milice dont la véritable mission sera la lutte contre les Anglophones.

Le sultan rejoint ainsi Biya et son régime dans sa sale guerre contre les anglophones.

Roland Nguini

L'oeil qui voit et la bouche qui dénonce.