Imprimer

Cameroun : Corruption, le rapport 2013 de Transparency international qui dévoile

Exemple de bannière pour articles
par Norbert Tchana Ngante
Rapport 2015  Transparency International sur le Cameroun

L’Ong allemande Transparency International a rendu public ce jour son rapport sur le phénomène de la corruption à travers le monde. En Afrique en général et plus précisément en Afrique centrale, le Cameroun reste et demeure le pays le plus corrompu.

Même si la Libye et le Mali, tous deux en proie à des conflits militaires majeurs ces dernières années ont perdu des points.

Selon la perception de la corruption 2013, aucun pays n'atteint la perfection. L’Afghanistan, la Corée du Nord et la Somalie tiennent la palme d’or des pays les plus corrompus, tandis que le Danemark et la Nouvelle Zélande passe pour être de meilleurs élèves. L’ONG allemande souligne que près de 70% des nations dans le monde ont un «problème sérieux» de vénalité dans le secteur public. Et aucun des 177 pays étudiés en 2013 n’obtient un score parfait, surtout les pays en voie de développement comme le Cameroun.

Au rang des pays au Moyen-Orient qui ont le plus perdu de points dans l’index 2013 se trouvent la Syrie, déchirée par la guerre civile, L'indice établi à partir de données recueillies par 13 institutions internationales parmi lesquelles la Banque mondiale, les banques asiatique et africaine de développement ou encore le Forum économique mondial- est compris entre zéro pour un pays perçu comme "hautement corrompu" et 100 pour un pays considéré comme "très vertueux". Ainsi, le Danemark et la Nouvelle-Zélande, qui se partagent la première place, obtiennent un score de 91, en progression d'un point par rapport à 2012. La Belgique est 15e avec un score inchangé de 75. l'Afghanistan, la Corée du Nord et la Somalie restent bon derniers avec un indice de 8.

Articles en relation