Au coeur du débat

Cameroun : Le fonctionnement du pouvoir tribal

Après les discours du Chef de l’Etat et des Chefs d’opposition, je me rends compte que nous ne comprenons assez mal la nature de nos pouvoirs, et l’impossibilité de gérer le système postcolonial de manière rigoureuse, en évitant toute tribalisation de la gouvernance publique et toute corruption, dans un environnement aussi hétérogène que le Cameroun et dans un système unitaire.

Dieudonné Essomba