Au coeur du débat

Cameroun : Place de la république, c'était magique

Comment peut-on s'empêcher en ces moments de dispute de la légitimité nationale, de faire un parallèle entre ce qui s'est passé à la place si bien nommée de la République et l'agitation pathétique de survie ici au pays, de quelques politicards locaux en mal d'affirmation de leur piètre existence?

Célestin Biake
HOMMAGE À MAÎTRE SOUOP SYLVAIN

Adieu Très Cher confrère

Le Barreau du Cameroun vient de perdre un important maillon de sa chaîne en la personne de Me Sylvain SOUOP.

Me Yondo Black
alerte

Des services secrets camerounais envisagent mon élimination physique

Décidément, le régime criminel de Yaoundé ne veut nullement me donner le moindre répit. Après m’avoir jeté en prison pour mes articles de presse et mes opinions politiques et presqu’interdit d’exercer ma profession de journaliste-militant des droits humains au Cameroun, après m’avoir contraint à l’exil, des individus au sein de ce pouvoir voyou échafaudent en ce moment un plan machiavélique pour attenter à ma personne physique.

Michel Biem Tong